Comment les enzymes accélèrent-elles les réactions chimiques ?

John Lund/Mélanger Images/Getty Images

Les enzymes accélèrent les réactions chimiques en abaissant les taux d'activation. En général, plus la quantité d'énergie d'activation d'une réaction potentielle est faible, plus la vitesse de réaction sera rapide. Les enzymes changent de forme au cours du processus de réaction, ce qui leur permet de réduire efficacement les taux d'activation.



Lorsque les enzymes changent de forme, le processus est appelé ajustement induit. Au cours de ce processus, les enzymes subissent essentiellement des transformations physiques pour se lier à d'autres enzymes lors de réactions chimiques. Ces enzymes s'assemblent avec des enzymes similaires pour former des réactions complètes, un peu comme le processus de réalisation d'un puzzle. Les enzymes contiennent également des points chauds, ou sites actifs, qui sont des emplacements sur les surfaces enzymatiques qui permettent aux substrats de se lier. Ces sites servent également de lieux d'accueil pour les réactions chimiques : les spots sont un brouhaha d'activité et agissent un peu comme des gares ou des gares routières, permettant des échanges vitaux. Ces réactions chimiques se produisent à la surface des enzymes, là où les substrats se lient. Les sites actifs enzymatiques sont stabilisés par de multiples réactions plus faibles (telles que les contacts hydrophobes, les liaisons hydrogène et les interactions électrostatiques) qui leur permettent finalement de supporter des réactions chimiques rapides. Les réactions chimiques nécessitent également un changement interne : cela est rendu possible par la formation de substrats au sein des enzymes, qui remontent à la surface et se lient aux sites actifs.