Comment fonctionne un point d'appui ?

Peter Beavis/Pierre/Getty Images

Un point d'appui est le support fixe ou le point de pivot d'un levier, qui est une machine simple utilisée pour surmonter la résistance. Le levier est une tige ou une barre rigide, et l'emplacement du point d'appui détermine la classe du levier. Les leviers sont utiles pour augmenter la force, augmenter la vitesse ou changer la direction d'une force, selon HowStuffWorks.



Dans un levier de première classe, l'emplacement du point d'appui se situe entre la charge et la résistance. Une bascule est un levier de première classe. Le poids d'une personne fournit la force nécessaire pour soulever la seconde. Déplacer l'emplacement du point d'appui vers la personne la plus lourde aide à équilibrer la force.

La charge se situe entre le point d'appui et la force dans un levier de seconde classe, comme avec une brouette. Alors que les brouettes combinent deux machines simples, la roue et le levier, l'axe de la roue reste le point fixe du levier. L'augmentation de la longueur des poignées de la brouette augmente l'avantage mécanique de l'utilisateur, ce qui lui permet de soulever une charge plus importante avec moins de force.

Avec un levier de troisième classe, l'utilisateur applique une force entre le point d'appui et la résistance. Un balai est un levier de troisième classe. La main supérieure sur le balai devient le point d'appui et la main opposée applique une force au milieu du manche du balai. En conséquence, la vitesse de la tête du balai augmente pour effectuer le mouvement de balayage.