Quelles sont les adaptations d'un crocodile ?

Anna & Michal/CC-BY 2.0

Certaines adaptations du crocodile incluent la capacité de réguler son métabolisme, son estomac fort, son corps blindé et ses sens aiguisés. Ces adaptations ont permis au crocodile de survivre pendant des millions d'années en tant que créature la plus proche du monde moderne des dinosaures.



Le crocodile est un animal à sang froid. Cette adaptation de survie importante signifie qu'il peut réguler son propre métabolisme en se rafraîchissant dans les rivières ou en prenant un bain de soleil pour se réchauffer. En raison de cette réglementation, le crocodile peut se passer de nourriture pendant de longues périodes, jusqu'à un an, sans séquelles. Les aliments qu'il consomme sont métabolisés efficacement et stockés sous forme d'énergie.

Lorsque le crocodile mange, son estomac remarquablement acide l'aide à digérer presque tout. Il se nourrit de tout ce qu'il peut trouver, des oiseaux aux crustacés et aux mammifères. De plus, son estomac décompose toutes les parties de sa nourriture, y compris les os, les carapaces et les sabots particulièrement durs de ses proies.

Le crocodile a des sens particulièrement aiguisés qui l'aident à trouver des proies. Par exemple, lorsqu'il va sous l'eau, des membranes protectrices recouvrent les globes oculaires sans limiter sa vision sous-marine. Son odorat et son ouïe puissants l'aident non seulement à éviter les situations menaçantes, mais aussi à le guider vers ses proies.