Quels sont les facteurs environnementaux qui affectent l'énergie cinétique et la diffusion ?

La température et la taille des particules affectent la quantité d'énergie cinétique disponible pour la diffusion. La concentration de la solution, la distance de diffusion et la surface et la perméabilité d'une membrane affectent la diffusion nette sans affecter l'énergie cinétique.



La diffusion se produit lorsque les molécules se déplacent de manière aléatoire en utilisant l'énergie thermique ou cinétique. Les molécules dans une solution ont tendance à atteindre un état d'équilibre, devenant uniformément réparties. Dans la diffusion nette, les molécules se déplacent dans une direction allant des concentrations les plus élevées vers les plus faibles. Si une membrane sépare deux zones de concentration différente de la substance, une diffusion nette se produit à travers la membrane.

Les taux de diffusion nets reflètent la vitesse pour atteindre l'équilibre, pas la vitesse des molécules individuelles. Les changements de température sont directement corrélés aux taux de diffusion. Des températures plus élevées augmentent l'énergie cinétique d'une substance, accélérant les taux de diffusion. La taille des particules affecte inversement les taux de diffusion. Les particules plus grosses nécessitent plus d'énergie cinétique pour se déplacer, ce qui entraîne des taux de diffusion plus faibles que les particules plus petites à la même température.

La concentration de la solution entraîne la diffusion nette. Plus le gradient est élevé, plus les molécules doivent se déplacer pour éliminer les différences, augmentant ainsi la diffusion nette. Les particules plus dispersées doivent migrer sur de plus longues distances avant que l'équilibre ne soit atteint, ce qui ralentit la diffusion nette.

Les membranes ont des niveaux variables de perméabilité, ralentissant ou accélérant la diffusion nette de substances particulières. Les organismes utilisent cette caractéristique pour contrôler le mouvement des produits chimiques à travers les espaces cellulaires.