Quels sont les exemples de matériaux ductiles ?

L'aluminium, le cuivre, l'étain, l'acier doux, le platine et le plomb sont des exemples de matériaux ductiles. Les matériaux ductiles peuvent être étirés sans se rompre et étirés en fils minces. La ductilité est une propriété importante pour la manipulation de ces métaux par martelage, étirage ou laminage. Il rend possible leur utilisation pour la fabrication de fils électriques, tuyaux, plaques et autres ouvrages métalliques.



Les matériaux ductiles ont des degrés de ductilité variables en fonction de la température, des liaisons métalliques, des constituants du matériau et du processus de travail auquel le matériau est soumis. Faire varier la température peut rendre un matériau plus ou moins ductile. Par exemple, le plomb et l'étain sont ductiles à froid, mais ils deviennent cassants lorsqu'ils sont chauffés à leur point de fusion. Par conséquent, la température à laquelle un métal passe de ductile à cassant doit être prise en compte dans le choix des matériaux en plus de connaître les processus mécaniques auxquels il doit être soumis.

Les matériaux sont également très ductiles en raison de leurs liaisons métalliques caractéristiques. En tant que tels, les métaux sont généralement ductiles, mais la composition de ces matériaux métalliques n'est pas toujours pure. Ils ont des constituants d'alliage, ce qui affecte la ductilité. Par exemple, l'augmentation de la composante carbone de l'acier diminue la ductilité. Un autre exemple est le zinc, qui est cassant à basse température, mais lorsqu'il est chauffé et allié au cuivre pour former du laiton, il devient également quelque peu ductile.