Quels sont les exemples de joints fixes ?

Des exemples d'articulations fixes incluent les articulations entre les os du crâne et l'articulation où les os du radius et du cubitus se rencontrent dans l'avant-bras. Les articulations fixes, également appelées articulations fibreuses, sont des endroits où deux os se rejoignent dans le corps mais sont incapables de bouger. Ce type d'articulation est maintenu par du tissu conjonctif fibreux plutôt que par des ligaments et des tendons.



Il existe trois types différents d'articulations fixes dans le corps : les sutures, les syndesmoses et les gomphoses. Les sutures sont les jonctions entre les os du crâne. Ces articulations sont légèrement mobiles lorsqu'une personne est un nourrisson, permettant au crâne de se développer à mesure que le cerveau se développe. Les sutures deviennent complètement rigides au moment où un enfant est un tout-petit, protégeant ainsi le cerveau des dommages.

Les syndesmoses sont des articulations fixes entre deux os longs. Il y a deux endroits où se trouvent les syndesmoses dans le corps : entre le radius et le cubitus dans le bras et entre le péroné et le tibia dans la jambe. Une petite quantité de mouvement se produit effectivement dans les articulations syndesmoses, mais comme elles sont reliées par du tissu fibreux, elles sont toujours techniquement considérées comme des articulations fixes.

Le dernier type d'articulation fixe, les gomphoses, sont les articulations entre les racines dentaires et les os mandibulaires ou maxillaires. Ces articulations sont complètement immobiles et chaque dent est attachée à l'os par du tissu conjonctif fibreux.