Quels sont les exemples d'adaptations physiologiques ?

Selon la BBC, un animal peut s'adapter physiologiquement à un nouvel habitat. Par exemple, un renard peut s'adapter à la chaleur extrême pour survivre dans l'environnement. La plupart des animaux s'adaptent physiologiquement en développant des moyens de protection, de régulation de la température corporelle et de prédation.



La BBC affirme qu'un animal peut s'adapter physiologiquement pour devenir tolérant à l'aridité, à la pollution chimique, aux températures froides, aux températures chaudes, à l'altitude et au feu. Un oiseau en haute altitude s'adapte pour utiliser moins d'oxygène, tandis qu'un chameau s'adapte au désert pour stocker des nutriments.

Une autre façon dont les animaux peuvent s'adapter physiologiquement est à travers leurs stratégies de prédation. Les serpents se sont physiologiquement adaptés à leur environnement en évoluant pour produire du venin. La BBC dit que les animaux doivent s'adapter physiologiquement pour attraper des proies dans leur nouvel environnement. Certaines espèces développent des stratégies de piégeage, tandis que d'autres animaux évoluent pour courir plus vite pour chasser leurs proies. Les araignées se sont adaptées physiologiquement à leur environnement en créant des toiles qui piègent leurs proies.

La BBC explique que les animaux développent des stratégies de défense pour survivre. Par exemple, un mammifère peut développer des glandes odorantes qui irritent les sens d'un prédateur. Les mouffettes et les belettes ont développé de telles glandes odorantes. Les grenouilles se sont adaptées pour tirer du poison sur leurs ennemis pour éviter d'être mangées. Les animaux doivent développer des stratégies de défense pour maintenir leur espèce en vie.