Quels sont quelques exemples de séquences géométriques réelles ?

Il existe de nombreuses utilisations des séquences géométriques dans la vie de tous les jours, mais l'une des plus courantes est le calcul des intérêts gagnés. Les mathématiciens calculent un terme de la série en multipliant la valeur initiale de la séquence par le taux élevé à la puissance un de moins que le nombre de terme. La séquence permet à un emprunteur de connaître le montant que sa banque s'attend à ce qu'il rembourse en utilisant des intérêts simples.



Dans une séquence géométrique, un terme est déterminé en multipliant le terme précédent par le taux, explique MathIsFun.com. Un exemple de série géométrique, où r=2 vaut 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256... Si le taux est inférieur à 1, mais supérieur à zéro, le nombre diminue avec chaque terme, comme en 1, 1/2, 1/4, 1/8, 1/16, 1/32… où r=1/2. La seule limitation sur r est qu'il ne peut pas être égal à zéro.

Compte tenu de la vitesse de déplacement, il est possible d'appliquer cette formule pour déterminer le nombre de kilomètres parcourus par un véhicule dans un laps de temps donné, et de calculer la distance à tout moment du trajet.

Les physiciens utilisent des progressions géométriques pour calculer la quantité de matière radioactive restante après un nombre donné de demi-vies de la matière. Au cours de chaque demi-vie, le matériau se désintègre de 50 pour cent.