Qu'est-ce qu'un organe effecteur ?

Les organes effecteurs sont les muscles lisses, le muscle cardiaque et les glandes qui répondent aux impulsions nerveuses du système nerveux central sans pensée consciente. Ils font partie du système nerveux automatique ou involontaire, avec les récepteurs, les nerfs afférents et les nerfs efférents.



Le système digestif, le cœur, les poumons et le diaphragme sont des exemples d'organes effecteurs. Un être vivant n'a pas besoin d'utiliser la pensée consciente pour respirer, digérer des aliments ou faire battre son cœur. Les arcs réflexes utilisent également des effecteurs. Un arc réflexe est la réponse rapide et involontaire à des stimuli spécifiques, tels que la contraction du muscle squelettique pour retirer une main d'une surface chaude.

L'activation des organes effecteurs est un processus relativement complexe. Les récepteurs sensoriels réagissent à un stimulus, ou à un changement dans l'environnement interne ou externe, et transforment le stimulus en un signal électronique. Ce signal passe à un neurone sensoriel, qui agit comme intermédiaire, comblant le fossé entre les récepteurs sensoriels, qui font partie du système nerveux périphérique, et le système nerveux central. Le neurone sensoriel transmet le signal au système nerveux central, où il subit un traitement. Le système nerveux central envoie ensuite un message, sous forme d'influx nerveux, aux motoneurones correspondants, qui transportent l'impulsion vers l'organe effecteur, qui traduit finalement l'influx nerveux en une réponse ou un mouvement.