Quelle est la différence entre le NADP et le NADPH ?

Le NADPH est la forme réduite du NADP+, ce qui signifie que ce dernier contient un ion hydrogène supplémentaire dans sa structure chimique. Pour que le NADP+ se transforme en NADPH, le premier nécessite deux électrons et deux ions hydrogène. L'un des ions hydrogène est inclus dans la structure du NADPH, tandis que l'autre est libéré en tant que produit de réaction. Cette réaction fait partie du processus de photosynthèse.



Le NADPH résulte de la réduction du NADP+, ou nicotinamide adénine dinucléotide phosphate, une coenzyme qui joue des rôles spécifiques dans un large éventail de réactions anaboliques. Le NADPH agit comme un agent réducteur lors de la synthèse des acides nucléiques et des lipides. Il est également impliqué dans le processus de synthèse des glucides qui a lieu dans les plantes. En tant que composé réduit, le NADPH devient une molécule à haute énergie, étant ainsi particulièrement utile dans la conduite du cycle de Calvin. Il est également important pendant le processus qui transforme le dioxyde de carbone en glucose.

Un composé appelé ferredoxine-NADP+ réductase joue un rôle important au cours du processus de photosynthèse, étant responsable de la production de NADPH. Le NADPH est également impliqué dans des réactions qui ont lieu dans les organismes animaux. Les organismes qui ne subissent pas de photosynthèse produisent du NADPH par la voie des pentoses phosphates. Pour agir comme agent réducteur, une molécule de NADPH libère un ion hydrure (H-) et une molécule NADP+.