Quelle est la différence entre le xylène et le xylol ?

Le xylol est un terme secondaire mais équivalent au xylène qui fait référence à trois isomères de diméthylbenzènes. Bien que ces trois isomères diffèrent par leur structure moléculaire, en particulier l'emplacement d'un groupe méthyle sur un cycle hydrocarboné, tous partagent la même formule chimique.



Le xylène a trois isomères : m-xylène, p-xylène et o-xylène, ou respectivement méta, para et ortho. Le xylène vendu dans le commerce contient souvent des produits chimiques supplémentaires tels que l'éthylbenzène, le triméthylbenzène, le toluène, le phénol, le thiophène, la pyridine et le sulfure d'hydrogène. Bien que ces isomères ne soient pas solubles dans l'eau, ils se mélangent favorablement avec d'autres produits chimiques, d'où leurs nombreuses applications.

Le xylène, ou xylol, est généralement fabriqué à des fins de solvant, bien qu'il puisse également servir de diluant pour peinture, d'agent de nettoyage ou de matériau supplémentaire. Certaines industries qui appliquent l'utilisation du xylène comprennent la peinture, le cuir, l'impression, l'automobile, le caoutchouc, le biomédical et la dentisterie. Selon sa destination, des pourcentages variables de ses trois isomères sont combinés. Cependant, le produit mélangé s'identifie uniquement comme du xylène, ce qui rend le terme polyvalent.

Indépendamment de sa popularité dans les laboratoires, les usines et les magasins, le xylène présente des effets négatifs sur la santé humaine. L'exposition à court et à long terme au xylène endommage la fonction des organes, le système nerveux central et entraîne des effets secondaires moins graves tels que l'irritation des muqueuses, les maux de tête, les étourdissements et la confusion. Le degré de dommage dépend de la concentration de xylène et de la durée d'exposition.