Qu'est-ce que la théorie du principe des droits ?

Champ visuel/E+/Getty Images

Le principe de la théorie des droits est l'idée que pour qu'une société réussisse, le gouvernement doit aborder l'élaboration et l'application des lois avec les bonnes intentions en ce qui concerne les objectifs finaux de la société qu'il gouverne. Les membres de la société acceptent de renoncer à certaines libertés pour la protection dont jouit la société organisée, mais les gouvernements ne peuvent pas enfreindre les droits promis aux citoyens.



Le principe des droits a été proposé par Emmanuel Kant. Kant a vu une corrélation distincte, mais une différence, entre l'application de la loi et l'intention de la loi. Dans son esprit, les gouvernements se sont vu confier la capacité de faire des lois par les citoyens qu'ils gouvernaient en échange d'une protection. Les gouvernements n'avaient donc pas le droit de violer cette confiance en créant des lois avec de mauvaises intentions concernant la liberté promise aux citoyens.

Le principe des droits s'applique aussi à la guerre. Pour être considérée comme justifiable, l'intention d'entrer en guerre doit être juste. En d'autres termes, selon la théorie du principe des droits de Kant, ce n'est pas seulement le résultat des actions qui est important, mais aussi le raisonnement qui les sous-tend, car si l'intention est mauvaise, alors le résultat est très probablement mauvais aussi.