Pourquoi les chimistes utilisent-ils de l'orange de méthyle dans un titrage ?

L'orange de méthyle est fréquemment utilisé comme indicateur dans les titrages acides car il passe très nettement du rouge à un pH de 3,1 à l'orange à un pH de 4,4. Étant donné que le changement de couleur se produit autour du pH de la plupart des acides, le méthylorange est couramment utilisé pour les titrages d'acides forts et non pour les titrages de bases.



Le titrage est une technique en chimie qui est utilisée pour trouver une concentration d'une solution inconnue. Différents indicateurs de pH sont utilisés dans le titrage qui changent de couleur à un certain pH, permettant au chimiste de savoir quand une réaction est terminée. Parmi ces indicateurs figurent des indicateurs universels, la phénolphtaléine et le méthyl orange.

L'orange de méthyle, qui est également utilisé comme colorant textile, est utilisé comme indicateur dans le titrage en raison de son changement de couleur vif et distinct. À une valeur de pH de 3,1, l'orange de méthyle apparaît en rouge. Lorsque le pH atteint 4,4, l'orange de méthyle prend une couleur orange vif. Alors que la phénolphtaléine est utilisée pour les titrages basiques et certains titrages acides, et que les indicateurs universels ont un spectre complet de changements de couleur, le méthylorange est utilisé spécifiquement pour les titrages acides car il a un changement de couleur très clair et net avec un point final définitif. Un équipement de sécurité approprié doit être utilisé lorsqu'il s'agit de méthylorange, car il peut endommager et provoquer des mutations de l'ADN.